Retour à l’accueil > Actualité > Des lettres en automne

Brèves de novembre

Des lettres en automne

Camus sera au cœur de la 23e édition du festival Lettres d’automne de Mautauban. Le salon du livre de Toulouse se prépare, tout comme celui de Grigny autour de l’humour noir. Les moments poétiques d’Aurillac entament une nouvelle saison. Au programme encore, du jazz et de la poésie, des prix et des rencontres…



Camus au Festival Lettres d’Automne

Le centième anniversaire de la naissance d’Albert Camus offre l’opportunité de débattre, d’approfondir, de donner à voir et à entendre une œuvre à laquelle l’équipe de Lettres d’Automne de Montauban, a déjà eu l’occasion de montrer son attachement. Pour la 23e édition de son festival littéraire, qui se déroule du 18 novembre au 1er décembre, elle va multiplier les approches de l’auteur de « L’homme révolté », « La chute », « Noces » , etc. en invitant de nombreux écrivains, comédiens et artistes à en rendre compte à travers créations théâtrales et musicales, tables rondes, lectures, films, rencontres diverses et expositions.
Du « Mythe de Sisyphe » aux « Chroniques algériennes », représentations et lectures traverseront les grands thèmes camusiens, Camus et l’Algérie, Camus et la Révolte, Camus et la pensée libertaire, Camus et le journalisme, etc.
Loin de toute hagiographie, le programme proposé a pour ambition de faire vivre la pensée de Camus dans sa lumière comme dans ses questionnements, dans sa gloire comme dans ses doutes ou ses contradictions, et de la confronter au monde d’aujourd’hui, en évitant le piège d’un unanimisme béat.
Déjà avait été présenté en avril 2013 à Montauban un programme de manifestations – premier acte de ces Lettres d’Automne – auquel ont participé Jeanyves Guérin, Claude Sicard, Virgil Tanase... Les deux semaines du festival, dans leur forme et leur esprit habituels, vont permettre au cours de ce deuxième acte d’aller plus loin encore dans la richesse et la diversité des questions que nous propose cette œuvre. Le théâtre, le journalisme, l’Europe, la révolte, les sources fondatrices, autant de thèmes abordés lors des rencontres avec de nombreux invités (voir ici ). Des œuvres essentielles seront représentées sous forme théâtrale ou en lecture spectacle et les textes de Camus seront également donnés à entendre lors de créations thématiques. Les correspondances que Camus entretint avec plusieurs auteurs et amis seront évoquées et lues lors de différentes rencontres avec leurs éditeurs respectifs.
Ces différentes approches seront également enrichies par des expositions, et par la projection de films et documentaires. Enfin, tout au long des quinze jours du festival, de nombreuses manifestations seront proposées au jeune public, ainsi que des animations autour du livre, en librairies, ou encore des escales littéraires dans divers lieux de la ville ou du département...
Quelques jours avant le lancement du 23e festival Lettres d’Automne, l’équipe de Confluences vous donne rendez-vous pour une présentation des temps forts de cette édition exceptionnelle. Le mardi 12 Novembre à 18h à La Maison du crieur à Montauban. Entrée libre.
Le programme est trop riche pour être détaillé ici. Rendez-vous sur le site de l’association.



Villeneuve-Tolosane : rencontre avec « Brèves »

Une lecture-rencontre sur la nouvelle avec la revue « Brèves » et sur le thème « la nouvelle fiction » se déroulera le Vendredi 22 novembre à 19 h à la Médiathèque municipale Clémence Isaure (2 place du Fort) à Villeneuve-Tolosane (Haute-Garonne) en présence de l’écrivain François Coupry en conversation avec les éditions de l’Atelier du Gué. Lectures par les habitants de nouvelles consacrées aux littératures de l’imaginaire et Inauguration de l’exposition La Boîte à nouvelles sont également au programme.



Toulouse : « Pourquoi des poètes aujourd’hui ? »

L’Académie des Jeux Floraux, à Toulouse, organise le samedi 30 novembre 2013 à l’Hôtel d’Assézat (Salle Clémence Isaure) un colloque et une table ronde sur le thème « Pourquoi des poètes aujourd’hui ? »
Le Colloque (14h-16h) sera animé par le professeur Lassalle avec Jacques ARLET, « Les poètes toulousains à la Belle Époque », Jean-Pierre LASSALLE, « Les poètes et la modernité » , Frédéric SERRALTA, « Traduire la poésie ? », Simone ALIÉ-DARAM, « L’édition, calvaire du poète ? » , Christian SAINT-PAUL, « La radiophonie, moyen de propagation de la poésie, et poèmes radiophoniques ».
La Table ronde (16h-18h) – sera animée par le professeur Mailhos. Participants : Michel Baglin, Claude Barrère, Yves Charnet, Michel Cosem, Gilles Lades, Jean-Pierre Lassalle, Christian Saint-Paul. Thèmes abordés : La poésie de l’intimité exclut-elle la poésie du monde ? La nature est-elle toujours inspiratrice ? Peut-on écrire de la poésie dans le monde postindustriel ? Quid de la poésie engagée aujourd’hui ?
Renseignements : 05 61 21 22 85 Site : jeuxfloraux.fr



Poitiers : Hommage à Jean Rousselot

La Maison de la Poésie de Poitiers présentera un Hommage à Jean Rousselot le mercredi 4 décembre à 20h30 au 198 rue du Faubourg du Pont Neuf à Poitiers, pour fêter le centième anniversaire de la naissance du poète à Poitiers en 1913. Avec Anne-Marie Rousselot, sa fille, et François Huglo, essayiste, qui présentera « le poète multimedia ». Entrée libre. Vente de livres.
Jean Rousselot est né en 1913 à Poitiers dans une famille ouvrière. Orphelin, il doit gagner sa vie dès l’âge de 15 ans. Il sera entre autres en 1931 rédacteur à la mairie de Poitiers



Aurillac : la saison des moments poétiques

Les moments poétiques d’Aurillac ont entamé une nouvelle saison culturelle sous l’égide de Jean-Louis Clarac au théâtre d’Aurillac à 18h30.
La première rencontre a eu lieu le 8 octobre et a permis au public de découvrir et d’écouter Monique Saint-Julia. Comme les deux précédentes années, le moment poétique débute avec la lecture par une comédienne d’un poète dit du « patrimoine ». Ainsi Monique Saint-Julia a-t-elle choisi Jean de La Fontaine, et c’est Isabelle Peuchlestrade qui a lu quelques fables proposées par la poète invitée.

Par la suite, et toujours sur le même principe, à savoir : Les poètes invités lisent leurs poèmes, choisissent un poète du « patrimoine » lu par une comédienne, on a pu entendre Le 5 novembre 2013, 18h30 : Nicole Drano-Stamberg et Georges Drano

Le 3 décembre 2013 à 18h30 se sera au tour de Guy Allix, avec Paul Verlaine lu par Thérèse Canet

Depuis plus de quarante ans, Guy Allixécrit une œuvre rugueuse et exigeante dans l’affrontement d’un destin précaire. Une œuvre nocturne mais sans lamentation, creusée dans le sillon des mots les plus simples, parsemée de quelques éclaircies et d’une "énergie qui sourd du corps" comme l’amour dans "des poèmes de sang et de sève" (Gérard Poulouin). Sans effusion lyrique, le bonheur des mots s’y conjugue à la torture du langage. J.M.G Le Clézio parle de "détermination" et de "force" et dit d’un recueil de Guy Allix que c’est "un livre comme un bûcher". Chez ce poète agnostique et rebelle, il y a cependant comme un souffle mystique et le poème s’impose parfois comme une prière.

Le 14 janvier 2014, 18h30 : Jacqueline Saint-Jean + Pierre Reverdy lu par Isabelle Peuchlestrade

Le 18 février 2014, 18h30 : Les poètes occitans des Troubadours à aujourd’hui, avec Félix Daval et Noël Lafon accompagnés par Thérèse Canet

Le 22 avril 2014, 18h30 : Thomas Duranteau + René-Guy Cadou lu par Thérèse Canet

Le 20 mai 2014, 18h30 : Odile Fix + Bernard Noël lu par Isabelle Peuchlestrade

Anthlogie. Le 25 mars 2014, sera une soirée spéciale (à 20h45) autour de l’Anthologie « Les Moments poétiques d’Aurillac » regroupant des textes (ils seront lus par Thérèse Canet, Isabelle Peuchlestrade, Nadège Prugnard) des 61 poètes invités de janvier 2006 à mai 2013 : Marie-Noëlle Agniau, Dominique Aguessy, Michel Baglin, Claude Barrère, Mohamed Ben Ouirane, Anne-Marie Bernad, Philippe-Marie Bernadou, Jean-Marie Berthier, Gérard Bocholier, Béatrice Bonhomme, Serge Bonnery, Laurent Bourdelas, Annie Briet, Franck Castagné, Georges Cathalo, Jean-Louis Clarac, Michel Cosem, Françoise Coulmin, Chantal Danjou, Josyane De Jesus Bergey, Luis Del Rio Donoso, Anne-Marie Dreyfus, Irène Duboeuf, Louis Dubost, Chantal Dupuy-Dunier, Jean-Pierre Farines, Stéphanie Ferrat, Odile Fix, Emmanuel Flory, Alain Freixe, Romain Fustier, Cathy Garcia, Colette Gibelin, Luce Guilbaud, Christiane Keller, Alain Lacouchie, Gilles Lades, Thierry Lambert, Marie Laroche, Cédric Le Penven, Isabelle Lévesque, Béatrice Libert, Béatrice Machet, Amandine Marembert, Pierre Maubé, Margo Ohayon, Gabriel Okoundji, Casimir Prat, Lou Raoul, Marie Rousset, Valérie Rouzeau, James Sacré, Jacqueline Saint-Jean, Christian Saint-Paul, Josette Ségura, Pierre Soletti, Dominique Sorrente, Anne Stell, Jean-Pierre Tardif, Jean-Pierre Thuillat, Claude Vercey.



Carhaix : Spered Gouez et les « Mystiques sans dieu(x) »

Comme chaque année, la revue Spered Gouez / l’esprit sauvage, éditée par le Centre culturel breton Egin, sous la direction de Marie-Josée Christien, a sorti son nouveau numéro lors du Festival du livre de Carhaix, le 26 octobre. Ce n°19 est dédié au poète Alain Jégou, collaborateur de la revue, décédé en mai dernier. On peut y lire son entretien avec Mary Beach.
Illustré en couverture par des toiles de Paul Quéré, décédé il y a juste 20 ans, il a pour thème « Mystiques sans dieu(x) ». L’importance du spirituel dans les sociétés humaines depuis l’origine n’est plus à démontrer. L’être humain a besoin, peut-être aujourd’hui plus que jamais, d’une cohérence qui excède le souci de sa propre personne et de sa simple survie au quotidien. Notre présence au monde ne va pas sans vie intérieure active, sans questionnement d’ordre métaphysique, sans souci de transcendance, religieuse ou non. Mais contrairement à une idée répandue, le spirituel n’est pas nécessairement religieux et concerne aussi les athées et les agnostiques. Le numéro donne à lire les textes de 28 de ces « sublimes mécréants » : Danielle Allain-Guesdon, Guy Allix, Michel Baglin, Jeanine Baude, Louis Bertholom, Lörns Borowitz, Marie-Josée Christien, Gérard Cléry, Karim Cornali, Chantal Couliou, Françoise Coulmin, Bruno Geneste, Jean-Marc Gougeon, Denis Heudré, Anne Jullien, Colette Klein, Jean-Luc Le Cléac’h, Eve Lerner, Marilyse Leroux, Brigitte Maillard, Jean-François Mathé, Pierre Maubé, Patrice Perron, Marie-Hélène Prouteau, Jacqueline Saint-Jean, Sydney Simonneau, Lucien Wasselin et Colette Wittorski.
Le dossier central Tamm Kreiz est consacré à Chantal Couliou, poète et nouvelliste. Philippe Gicquel a carte blanche pour un billet d’humeur. Nicole Laurent-Catrice rappelle Angèle Vannier à notre mémoire. Avec aussi les chroniques sauvages de Guy Allix, Jean-Claude Bailleul, Eliane Biedermann, Marie-Josée Christien, Jacqueline Saint-Jean et Patrice Perron.



Saint-Mandé : débat autour de la « poésie féminine »

L’Association « Arts et jalons » invite à un débat autour de la « poésie féminine », avec la participation de Claudine Bohi, Danièle Corre, Mireille Fargier-caruso, Brigitte Gyr, (et intervention éventuelle des présents), en introduction à la présentation de L’anthologie de la poésie féminine francophone publiée cette année par Jean-Claude Rossignol et qui réunit 26 poètes contemporaines, en hommage à Christiane Laïfaoui. Rendez-vous le 30 novembre 2013 à 14 h 30 au Centre Pierre Cochereau, près de la Mairie de Saint-Mandé, 2 avenue Gambetta - 94160 St Mandé (Métro : St Mandé / Bus : 86, 56, 325).


« La part du diable » sélectionné pour Littér’Halles

Après Lunatik en 2012 et Patrick Da Silva en 2013, qui sera le lauréat du 3ème Prix Littér’Halles de la nouvelle de la ville de Decize ? Pour découvrir la sélection 2014, les recueils, les auteurs, allez sur le site, ici. Mon recueil « La part du diable » est dans la sélection.



« Un présent qui s’absente » sur radio Grand Ciel

Christophe Jubien m’a consacré par deux fois son émission « Poésie & Musique » sur radio Grand Ciel. La première, le mardi 22 octobre à 14h30, après une présentation de ma poésie, est constituée presque exclusivement d’une belle lecture de textes de mon dernier recueil, « Un présent qui s’absente » (Bruno Doucey éd.). La seconde est un entretien et a été diffusée le mardi 5 novembre.

On peut écouter la première ici

La seconde là



Humour noir à Grigny avec L’autre salon !

JPEG - 134.8 ko
Un cabaret littéraire le dimanche pour clore le salon

Le 14e Salon de l’édition et des médias indépendants, « L’AUTRE SALON ! » de Grigny (près de Lyon) se tiendra les samedi 16 & dimanche 17 novembre 2013 à l’espace Michel Favier (6 rue de la République, 69520 Grigny) avec pour thème, « l’humour noir ». Entièrement gratuit et ouvert à tous, L’Autre Salon ! a pour objectif de faire découvrir une sélection de la création littéraire contemporaine soucieuse de son indépendance et de sa singularité en invitant éditeurs, médias, libraires mais aussi écrivains et réalisateurs à partager leur vision du monde.
Placée sous la thématique de « L’humour noir », cette édition accueillera 28 éditeurs indépendants, 8 médias alternatifs, 3 libraires dans l’espace stand, et des invités de renoms : les dessinateurs Philippe Vuillemin et Yann Degruel, les réalisateurs Pierre Carles et Éric Martin, l’oulipien Hervé Le Tellier, les écrivains Michel Baglin, Claudine Bohi, Pierre Causse, Maxime Vivas mais aussi René Balme et Michèle Picard.
Le prix Léo Ferré, prix littéraire de la Ville de Grigny, sera remis le samedi 16 novembre à 11h, à un auteur dont l’ouvrage s’inscrit dans l’esprit de Léo Ferré. Des tables rondes, des lectures, des projections et des représentations théâtrales, un cabaret littéraire et d’autres rencontres animeront ces deux jours.



Toulouse : « Vivons livres ! »

Le salon du livre Midi-Pyrénées, « Vivons livres ! » se déroulera à Toulouse, au centre de congrès Pierre Baudis, les 23 et 24 novembre.
Au programme cette année : Des écrivains et artistes venus de Catalogne
et des Iles Baléares. Trois grands entretiens avec Jaume Cabré, invité d’honneur, Serge Tisseron et Yannick Haenel. • Un hommage à Denise Epstein, qui a passé sa vie à porter haut l’oeuvre posthume de sa mère Irène Némirovsky, en présence de la comédienne Virginie Lemoine et d’Olivier Carrérot. • Des rencontres spécifiques proposées par les éditeurs de Midi-Pyrénées. • Des créations inédites : adaptations d’albums pour la jeunesse signées par des compagnies midi-pyrénéennes. Plus de 50 rendez-vous (rencontres, lectures, performances), une centaine d’invités (écrivains, artistes, journalistes, chercheurs, historiens…), près d’une soixantaine d’éditeurs présents, plus de 20 rencontres hors les murs et 40 partenaires mobilisés pour offrir une programmation sur site les 23 et 24 novembre, mais aussi en amont et en aval de la manifestation sur l’ensemble du territoire régional.


Salon du livre de Saint-Lys

Le 22ème salon du livre de Saint-Lys (Haute-Garonne) sera ouvert au public les samedi 23 et dimanche 24 novembre à l’Espace Gravette, de 10h à 13h et de 14h30 à 18h. De nombreux auteurs de Midi-Pyrénées dédicaceront leurs ouvrages durant ces deux jours. Entrée, conférences et animations gratuites.



Mes rendez-vous

Voici les dates et lieux de mes prochaines lectures, seul ou en duo (avec Bruno Doucey ou le chanteur Jacques Ibanès) et rencontres-signatures :

Salon de Saint-Lys (31) Rencontre signature les 23 et 24 novembre, toute la journée.
Jeux Floraux de Toulouse. Participation au colloque et à la table ronde sur le thème « Pourquoi des poètes aujourd’hui ? ». Samedi 30 novembre de 14 à 18 heures.
• Signature à la librairie Floury de Toulouse (31) avec Bruno Doucey. Le jeudi 5 décembre en fin d’après-midi.
• Lecture à Paris au Théâtre des Ateliers du Chaudron (Paris 11e) avec Bruno Doucey et le musicien Tarik Bechiri. Mercredi 11 décembre à 20 heures.
• A Paris, participation à la 4ème Nuit de La Presqu’ile à la Bibliothèque Crimée (Paris 19e) le vendredi 13 décembre à partir de 19 heures.
• A Sarrant (Gers) Récital lectures/chansons avec Jacques Ibanès à la librairie-tartinerie. Samedi 21 décembre en soirée.



lundi 25 novembre 2013, par Michel Baglin

Remonter en haut de la page



Charles Juliet prix Goncourt de la poésie

Le prix Goncourt de la poésie-Robert Sabatier a été attribué ce mardi 2 décembre à l’écrivain Charles Juliet pour l’ensemble de son œuvre. Il succède Jean-Claude Pirotte. Né le 30 septembre 1934 à Jujurieux dans l’Ain, Charles Juliet est poète et dramaturge et l’auteur d’un journal en plusieurs volumes.



Paris : Jean Sénac, poète et martyr

Mercredi 27 novembre à 18 h 30 au siège du P.EN Club (6, rue François-Miron. 75004 Paris) sera présentée la biographie de Bernard Mazo ( 1939-2012 ) « Jean Sénac, poète et martyr » (biographie-Seuil ), avec la participation de René de Ceccatty, Hamid Tibouchi, Muriel Mazo. Cette présentation sera suivie d’une lecture de quelques poèmes de Jean Sénac extraits de « Pour une terre possible » (Points-Seuil ).


Narbonne : le temps des cabarets

Le vendredi 29 novembre, à 21 heures, à la MJC de Narbonne (4, rue Deyme), Jacques Ibanès (chant, guitare) et Alain Aouat (piano, accordéon) donneront un récital « Rive gauche » avec des chansons de Brassens, Ferré, Leclerc, Brel, Barbara, Moustaki, Boby Lapointe et quelques autres. Entrée, 8 euros. Réservations : 04.68.32.88.96.



Francis Pornon, Prix Gourmets de lettres


Francis Pornon, écrivain et poète toulousain, a reçu le Prix de poésie 2013 des Gourmets de lettres (dont le jury est présidé par M. Maillos, secrétaire perpétuel de l’Académie des jeux floraux, la plus ancienne académie de France) à l’hôtel d’Assezat le dimanche 13 octobre et ceci pour son recueil en 2 cahiers parus aux Editions "Encres vives" : « Chant général au pays ». (12,20 € les 2 cahiers).



André Schmitz, Prix Maurice Carême


André Schmitz, poète belge, a obtenu le Prix Maurice Carême de Poésie pour son recueil « Pour ainsi dire Pour ainsi vivre » paru au Taillis Pré, en 2012.



Le prix de poésie Marie Noël à Claude Luezior


Le 50e prix de poésie Bourguignon Marie Noël (la poétesse est née rappelons-le à Auxerre) a été attribué à Claude Luezior, poète suisse, pour son recueil de poèmes « Soleil levant » . Il lui a été remis le 12 octobre au château du duc de Bourgogne Philippe le Hardi à Santenay. Michel Galabru a lu des textes du recueil.



Prix Guillevic et Georges Perros.


Le Grand Prix International de Poésie Guillevic-Ville de Saint-Malo 2013 a été attribué à Jean-François Mathé (photo) pour l’ensemble de son œuvre. Il lui a été remis lors des Rencontres poétiques internationales de Bretagne qui se sont déroulées les11, 12 & 13 octobre 2013 au château de la Briantais, à Saint-Malo. Denis Rigal a reçu lui le Prix Georges-Perros.


Toulouse : réhabiliter des fusillés de 14-18.

La Libre Pensée 31 et la Ligue des Droits de l’Homme 31 ont invité la Compagnie Autres Mots à partager la journée qu’ils organisent le samedi 16 novembre pour la réhabilitation des fusillés pour l’exemple de la guerre de 14-18. Dans ce cadre, est proposée une lecture-spectacle de textes de grands écrivains témoins de cette guerre : anglais, français, et allemands. Cette lecture aura lieu à 14h à la Grande Salle du Sénéchal, 8, rue Rémusat, 31000 Toulouse. Avec les comédiens Olivier Clément, Anne Cameron.
Cette lecture-spectacle saura trouver sa place lors du centenaire de cette Grande Guerre qui devait être la "Der des Der". Comme le disait le grand poète Wilfred Owen, mort une semaine avant l’armistice : « Mon sujet n’est pas la Poésie, mon sujet est la Guerre, le chagrin et la pitié de la Guerre...le rôle du poète est de mettre en garde. »
Programme. 10h : Accueil, puis présentation avec Jean-Yves Le Naour. 11h, projection du film « Les sentiers de la gloire » de Stanley Kubrick. 14h « Plus jamais ça ! never again ! » lecture-spectacle de textes français, anglais et allemands Olivier Clement et Anne Cameron. 15h Materiau 14, Spectacle de Roland Gigoi et Dominique Taillemite. 16h30, débat.



-2017 Revue Texture Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0