Retour à l’accueil > Actualité > Lettres d’hiver

Brèves de janvier

Lettres d’hiver

Rencontres, lectures, prix et hélas aussi, décès font l’actualité de ce début d’année.



Bruno Ruiz chez lui dans tous les registres)


Bruno Ruiz, aime étonner autant qu’émouvoir. Avec son dernier spectacle, « Bruno Ruiz peut mieux faire » , donné tous les jours à la Cave poésie de Toulouse (à 19h30) jusqu’au 22 février, il déconcerte même. Pas de musique, pas de pianiste pour accompagner le chanteur, qui d’ailleurs ne chante (presque) pas… En revanche, il cause ! Et c’est l’acteur qui se révèle d’emblée, avec cette entrée faussement modeste d’un qui rejoint sa chaise sur la scène en vous racontant sa petite histoire, avec l’accent des brèves de comptoir, de la Ville rose et du quotidien qui ne l’est pas toujours (rose)…
Bref, plus que jamais « poète de music hall », notre Bruno s’affirme artiste de l’oralité en s’assumant dans l’éclectisme. L’autodidacte qu’il est ne se réclame-t-il pas à la fois de Bourvil et de René Char ? Maintenir ensemble le temps d’un spectacle (et d’une vie) ces deux manières de faire parler le monde relève de la gageure. Tous les registres de la parole sont donc convoqués, du monologue quasiment inarticulé à la gravité du poème et à la chanson portée a capella, en passant par les jeux de mots, les sketches, la chansonnette, les parodies, les aphorismes, les blagues, les mimiques même… Un grand écart pour ne rien oublier, ou plutôt ne rien renier de ce qui le fait.
On rit beaucoup, bien sûr, mais on chagrine aussi un peu. Les textes qui se succèdent, voire se heurtent, sont de toutes les époques, des paroles de chansons de ses débuts en 1972, à l’histoire très émouvante, osée tout récemment, des traces de chaussures sur le sol laissées par un gosse inhibé car incertain d’avoir sa place quelque part. Bruno se donne rendez-vous avec lui-même en scène. Il se balade sur ses traces, en équilibre sur le fil de ses fidélités, avec pour balancier l’humour et l’émotion, évoquant l’enfance, l’amour, Arcachon ou Toulouse, l’Espagne des républicains de l’exil, la fierté et l’humiliation des pauvres, la parole chaleureuse, le verbe populaire et la fulgurance du poème.
Certes le poète lyrique tient la bride à la poésie qui ne demanderait qu’à se déployer sur quelque mélodie porteuse, mais c’est pour mieux trouver le chemin du plus grand langage, celui qui ne renie rien de ce qui vous tient debout, du rire aux larmes.

Michel Baglin

Du 11 au 22 février du mardi au samedi 19h30 sauf les jeudis 21h. Tarifs : 12 / 10 / 8 euros.



Le prix Fondane à Luis Mizon

Le Prix international de littérature francophone Benjamin Fondane 2014 vient d’être attribué à l’écrivain d’origine chilienne Luis Mizon. Créé en collaboration avec l`OIF, l’association Printemps des poètes et la Société internationale d’études Benjamin Fondane, le prix est accordé chaque année à un écrivain étranger d’expression française.

Luis Mizón est un poète et romancier né à Valparaíso en 1942. Il vit à Paris depuis 1974. Il fut remarqué par Roger Caillois qui traduisit « Terre prochaine » en 1977 et « L’Arbre » en 1978.



« L’Autan des nouvellistes » en tournée

« L’Autan des nouvellistes » - recueil réunissant dix-sept écrivains toulousains amoureux de l’histoire courte et publié par L’Atelier du Gué (voir ici ) - reprend sa route et soufflera à Beauzelle et à Fonbeauzard à l’occasion de deux lectures-rencontres avec deux auteures très différentes et aussi passionnantes l’une que l’autre. Premier rendez-vous à la bibliothèque de Beauzelle le 31 janvier à 19 heures, avec Magali Duru. Le second se déroulera à Fonbeauzard le vendredi 28 février à 20h30 en mairie avec Emmanuelle Urien.



« Un présent qui s’absente » sur Radio Occitania

J’ai été jeudi 23 janvier pour une heure l’invité de l’émission de Christian Saint-Paul, « Les Poètes », sur Radio Occitania (98,3 MHZ) à propos de mon dernier recueil, « Un présent qui s’absente » . Si vous avez raté la diffusion, pas de panique (!), vous pouvez toujours écouter l’émission en différé sur le site « Les poètes » http://les-poetes.fr/



Prix Louis Guillaume à Françoise Ascal

JPEG - 26.8 ko
Françoise Ascal
Ph. MB

Au cours de sa réunion du 17 janvier 2014, et pour la 39ème année, le jury a, dès le premier tour, décerné le Prix du Poème en Prose Louis Guillaume à Françoise Ascal pour « Lignées » (Éd. Æncrages & Co).

Des voix se sont portées sur Jean-Pierre Boulic, « Je vous écris de mes lointains » (Éd. La Part Commune) ; Jacquy Joguet, « De bois tendre avec peu d’écorce « (Éd. Henry) ; Françoise Lison-Leroy, « Les Bouloches » (Esperluète Éditions).
Le jury est composé de : Max Alhau, Alain Andréucci, Jeanine Baude, Gérard Bocholier, Lazarine Bergeret, Sylvestre Clancier, Paul Farellier, Roland Reutenauer, Jeanine Salesse, Katty Verny-Dugelay.
Le prochain Prix du Poème en Prose sera attribué en janvier 2015 (recueils écrits en langue française, parus dans le courant des années 2013 et 2014 ; livres à envoyer en trois exemplaires, avant le 30 septembre 2014, à la Présidente de l’Association, Jeanine Baude.
Renseignements complémentaires : sur demande à la Présidente de l’Association, Jeanine Baude, 20 rue de Tournon, 75006 Paris ou encore à l’adresse courriel : association@louis-guillaume.com



Salut à Georges-Emmanuel Clancier

JPEG - 50.2 ko
Georges-Emmanuel Clancier par Jean-Pol Stercq

Les Parvis Poétiques (Marc Delouze) avec la Galerie ART Aujourd’hui présentent « Salut à Georges-Emmanuel Clancier » (qui aura 100 ans cette année), une lecture-rencontre musicale en présence du poète (sous réserve) le dimanche 2 février 2014 à 17 heures à la Galerie ART Aujourd’hui. 8 rue Alfred Stevens - 75009 Paris.
Lectures des textes par les poètes Dominique Cagnard, Jean-Yves Cuenod, Christian Noorbergen. Musique : Maxime Perrin. En collaboration avec la librairie Vendredi. Entrée libre dans la mesure des places disponibles. Réservation recommandée. contact@galerie-art-aujourdhui.com - 01 71 37 93 51. parvis@free.fr - 01 42 54 48 70

Veilleur éveillé, Georges Emmanuel Clancier nous réapprend à vivre et à résister.



« L’heure du poème » avec Tal Nitzan et Salah Al Hamdani

Dans le cadre de ses lectures – rencontres « L’heure du poème » Marianne Auricoste propose le mercredi 5 fèvrier à 19 heures à la- Galerie Clavreul, 25 place des Vosges à Paris 3e, une rencontre avec Tal Nitzan pour « L’anthologie de la poésie israélienne engagée » et Salah Al Hamdani pour « Bagdad – Jérusalem ». Avec Arnaud Delpoux (musicien)



Jean Métellus nous a quittés

JPEG - 27.3 ko
Jean Métellus (photo JP. Stercq)

C’est avec tristesse que je viens d’apprendre le décès de Jean Métellus survenu samedi 4 janvier, en fin de journée. Je rencontrais Jean régulièrement, ici et là, et notamment lors des réunions du jury du prix Max-Pol Fouchet, depuis moult années. En traitement pour un cancer de l’œsophage, il m’était apparu très fatigué les dernières fois que je l’ai vu. Il a succombé des suites d’une hémorragie à l’issue d’une opération pratiquée ce samedi.

Concernant ses obsèques, voici les informations dont je dispose :
Vendredi 10 janvier 2014 à l’Hôpital Inter-Armées du Val de Grâce, 74 Boulevard de Port-Royal 75005 Paris. 10 heures : Rendez-vous à la chambre funéraire. 10h30. Fermeture du cercueil. 11h. Messe à la Chapelle du Val de Grâce.
Samedi 11 janvier 2014 au cimetière du Père Lachaise 16 rue du repos 75020 Paris à 10 heures. Rendez-vous salle Coupole au crématorium du Père Lachaise.
A son épouse, Anne-Marie, et à toute sa famille, je présente avec l’équipe de Texture mes sincères condoléances.

Un dossier est consacré à Jean sur Texture. Vous pouvez le lire ici. L’article a été rédigé par Guy Rouquet, président de l’Atelier Imaginaire.

On peut également lire les Réflexions sur la création littéraire et artistique" de Jean Métellus sur le site de l’Atelier Imaginaire, ici.



Toulouse : poésie à la Cave

La Cave Poésie René Gouzenne de Toulouse va connaître des innovations dès ce début d’année. Notons d’abord la reprise des rendez-vous qui nous sont chers autour de la lecture :
Les Rugissants, rendez-vous lecture revient tous les jeudis à 19h30, et les Lectures jeunesse de poésie en musique et illustrées basculent du mercredi au dimanche une fois par mois.
Les jeudis, le public qui le souhaite, peut bénéficier des tarifs "jeudi rugissants" de 10€ lui permettant de passer la soirée en bonne compagnie et d’assister à la lecture de 19h30 puis au spectacle en cours de 21h.
De petites restaurations sur places vont bientôt être mises en place ! En 2014, l’accent sera mis sur une convivialité renforcée... en attendant la naissance très prochaine des fins de soirées, les mardis, ouvertes aux étudiants des écoles artistiques de la ville dans le cadre d’une convention quadripartite avec l’ESAV, Music’Halle et les Conservatoires de musique et de théâtre....

Lectures Rugissants (Tous les jeudis à 19h30).
jeudi 9 janvier : Philippe Berthaut lit L’encre serait de l’ombre de Philippe Jaccottet
jeudi 16 janvier : Nathalie Pagnac lit L’inattendu de Fabrice Melquiot
jeudi 23 janvier : Marc Fauroux lit Les renards pâles de Yannick Haenel
jeudi 30 janvier : Jean-Marie Champagne lit Watt de Samuel Beckett
Tarif lecture : 5 € / pass 5 lectures : 20 € . Tarif « Jeudi Rugissants » (lecture + spectacle 21h00) : 10 €

Renseignements / Réservations : Cave Poésie René Gouzenne. 71 rue du Taur 31000 Toulouse /



Aurillac : la saison des moments poétiques

Les moments poétiques d’Aurillac ont entamé une nouvelle saison culturelle sous l’égide de Jean-Louis Clarac au théâtre d’Aurillac à 18h30.
La première rencontre a eu lieu le 8 octobre et a permis au public de découvrir et d’écouter Monique Saint-Julia. Comme les deux précédentes années, le moment poétique débute avec la lecture par une comédienne d’un poète dit du « patrimoine ». Ainsi Monique Saint-Julia a-t-elle choisi Jean de La Fontaine, et c’est Isabelle Peuchlestrade qui a lu quelques fables proposées par la poète invitée.

Par la suite, et toujours sur le même principe, à savoir : Les poètes invités lisent leurs poèmes, choisissent un poète du « patrimoine » lu par une comédienne, on a pu entendre Le 5 novembre 2013, 18h30 : Nicole Drano-Stamberg et Georges Drano. Et le 3 décembre 2013 ce fut le tour de Guy Allix, avec Paul Verlaine lu par Thérèse Canet

Le 14 janvier 2014, à 18h30, ce sera le tour de Jacqueline Saint-Jean (photo) et Pierre Reverdy lu par Isabelle Peuchlestrade

Le 18 février 2014, 18h30 : Les poètes occitans des Troubadours à aujourd’hui, avec Félix Daval et Noël Lafon accompagnés par Thérèse Canet

Le 22 avril 2014, 18h30 : Thomas Duranteau + René-Guy Cadou lu par Thérèse Canet

Le 20 mai 2014, 18h30 : Odile Fix + Bernard Noël lu par Isabelle Peuchlestrade

Anthlogie. Le 25 mars 2014, sera une soirée spéciale (à 20h45) autour de l’Anthologie « Les Moments poétiques d’Aurillac » regroupant des textes (ils seront lus par Thérèse Canet, Isabelle Peuchlestrade, Nadège Prugnard) des 61 poètes invités de janvier 2006 à mai 2013 : Marie-Noëlle Agniau, Dominique Aguessy, Michel Baglin, Claude Barrère, Mohamed Ben Ouirane, Anne-Marie Bernad, Philippe-Marie Bernadou, Jean-Marie Berthier, Gérard Bocholier, Béatrice Bonhomme, Serge Bonnery, Laurent Bourdelas, Annie Briet, Franck Castagné, Georges Cathalo, Jean-Louis Clarac, Michel Cosem, Françoise Coulmin, Chantal Danjou, Josyane De Jesus Bergey, Luis Del Rio Donoso, Anne-Marie Dreyfus, Irène Duboeuf, Louis Dubost, Chantal Dupuy-Dunier, Jean-Pierre Farines, Stéphanie Ferrat, Odile Fix, Emmanuel Flory, Alain Freixe, Romain Fustier, Cathy Garcia, Colette Gibelin, Luce Guilbaud, Christiane Keller, Alain Lacouchie, Gilles Lades, Thierry Lambert, Marie Laroche, Cédric Le Penven, Isabelle Lévesque, Béatrice Libert, Béatrice Machet, Amandine Marembert, Pierre Maubé, Margo Ohayon, Gabriel Okoundji, Casimir Prat, Lou Raoul, Marie Rousset, Valérie Rouzeau, James Sacré, Jacqueline Saint-Jean, Christian Saint-Paul, Josette Ségura, Pierre Soletti, Dominique Sorrente, Anne Stell, Jean-Pierre Tardif, Jean-Pierre Thuillat, Claude Vercey.


Luc Romann a pris la route

Fred Hidalgo (Paroles et Musique) m’apprend par son blog, « Si ça vous chante » le décès du chanteur Luc Romann, ce lundi 6 janvier des suites d’une opération, à l’âge de 76 ans. Trop méconnu ou oublié, il avait fait les premières parties de Brassens et de bien d’autres. Je l’avais rencontré à Auch au tout début des années 80 pour un article et j’avais été séduit par son talent, ses paroles, sa gentillesse. Fred Hidalgo, qui fut son ami, rend un bel hommage à celui qui s’est mis en route "par le chemin des chiens des chats", lisez-le, c’est ici


JPEG - 57 ko
Sur le plateau de TLT avec Greg

Émission TV sur « Un présent qui s’absente »

Greg Lamazères (lui-même romancier et musicien) m’a invité dans son émission TV « Courrier Sud » très récemment sur TLT. Il m’interroge sur mon dernier recueil, « Un présent qui s’absente » (Bruno Doucey éd.) et sur le recueil collectif « L’Autan des nouvellistes, 17 auteurs toulousains » (Atelier du Gué) auquel j’ai participé.
Pour regarder l’émission : http://www.teletoulouse.fr/Mstr.php?lk=468gLi4788z020&Em=84&Vd=3326


Yves Charnet à librairie-tartinerie de Sarrant


L’écrivain Yves Charnet sera l’invité ce week-end des 25 et 26 janvier de la la fameuse librairie-tartinerie de Sarrant (Gers). Le samedi 25 janvier à 19h pour une rencontre lectures avec l’auteur de « La tristesse durera toujours » (son dernier ouvrage). Le dimanche 26 janvier à 11h pour une lectures musicale réunissant Yves et Augustin Charnet. Des rencontres, de petits voyages taurins, en petits voyages de mots.
On pourra manger sur place. Pour le repas, réservation appréciée par mail info@lires.org ou par téléphone 05 62 65 09 51
On ne peut rater La Librairie-Tartinerie de Sarrant sise Place de l’Eglise - 32120 Sarrant. Tel : 05 62 65 09 51 – info@lires.org On peut aussi en savoir plus sur son site : www.lires.org La librairie est ouverte du mardi au jeudi de 11h à 18h, de 11h à 21h tous les jours le vendredi, samedi, dimanche, les jours fériés et tous les jours pendant les vacances scolaires.



Soirée poétique avec Aurélia Lassaque

JPEG - 25.2 ko
Sekta Film

Ce vendredi, le 17 janvier à Toulouse se déroulera à 19 heures une rencontre poétique avec Aurélia Lassaque autour de son recueil « Pour que chantent les salamandres » paru aux Editions Bruno Doucey à la librairie Terra Nova, 18 rue Gambetta.
Née en 1983, Aurélia Lassaque est poète de langues française et occitane. Elle collabore avec des plasticiens, danseurs et musiciens. Ses poèmes sont traduits dans une quinzaine de langues. Elle a donné de nombreuses lectures en festivals en Europe, au Brésil, en Norvège et en Inde. Engagée en faveur de la diversité linguistique, elle a été responsable en 2011 de l’exposition « Dialogue entre cultures et langues » au Conseil de l’Europe ; elle est aussi conseillère littéraire du festival « Paroles Indigo » à Arles aux côtés de Boubacar Boris Diop.


« La part du diable » sélectionné pour Littér’Halles

Après Lunatik en 2012 et Patrick Da Silva en 2013, qui sera le lauréat du 3ème Prix Littér’Halles de la nouvelle de la ville de Decize ? Pour découvrir la sélection 2014, les recueils, les auteurs, allez sur le site, ici. Mon recueil « La part du diable » est dans la sélection.



Le salon « Livre d’Hiver » de Montgiscard (31)

Le salon « Livre d’Hiver » qui se déroule chaque année depuis 10 ans dans le village de Montgiscard, près de Toulouse, est un des plus vivants et des plus sympathiques de la région. Sa 10e édition se tiendra le dimanche 19 janvier 2014 de 10 à 19 heures.
Une cinquantaine d’auteurs y sont attendus. Avec pour la première fois cette année un prix du « Livre d’Hiver » décerné par 6 bibliothèques du Sicoval et deux concerts (l’un à Baziège, l’autre à Montgiscard). Voir ici http://www.livredhiver.org/?page_id=16



jeudi 6 mars 2014, par Michel Baglin

Remonter en haut de la page



Quelques poètes du Sud-Ouest

Pierre Maubé a recensé des poètes nés ou vivant entre Atlantique et Méditerranée sur son site : 74 poètes contemporains (de langue française) à découvrir ici : http://pierremaube.blogs.nouvelobs.com/archive/2013/12/09/quelques-poetes-du-sud-ouest-515417.html



Rencontre avec Marie-Claire Bancquart chez Tschann

La librairie Tschann & Le Castor astral éditeur convient à une rencontre avec Marie-Claire Bancquart à l’occasion de la parution de son ouvrage « Mots de passe » en compagnie de Jean-Baptiste Para, le mercredi 12 mars 2014 à 19 heures à la librairie Tschann / 125 Bd du Montparnasse / 75006 Paris. Tél. 01 43 35 42 05.
librairie@tschann.fr



Prix Max Jacob

La remise du prix Max Jacob 2014 décerné à Éric Sarner pour « Coeurs chroniques » (Préface de Michel Deguy, Le Castor Astral) et à Mohammed Bennis pour « Lieux païens » (Traduction de Bernard Noël, L’Amourier, prix Max Jacob Étranger) a eu lieu le 5 mars à 17 heures au Centre National du Livre (Hôtel d’Avejan, 53 rue de Verneuil 75007 Paris), en présence d’ Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la communication, Vincent Monadé, président du Centre national du livre, la Fondation Florence Gould et le Jury du prix Max Jacob



Prix Trouvères

Lydia Padellec vient de remporter le Prix Trouvères des Lycéens 2014 avec son manuscrit « Entre l’herbe et son ombre », qui sera publié en mars par les éditions Henry !



Décès de Pierre Garnier


Pierre Garniernous a quittés sans souffrance, brutalement dans la matinée du 1er février 2014. Né en 1928, il fut, après des débuts placés sous le signe de l’École de Rochefort, le créateur du spatialisme en France avec Ilse, son épouse ; un spatialisme que les deux complices ne cesseront d’illustrer par leurs productions communes ou personnelles jusqu’à aujourd’hui…. Puisque en octobre 2013, les Éditions L’Herbe qui tremble publiaient (louanges) de Pierre Garnier, un recueil où coexistaient poèmes linéaires et poèmes spatialistes.
Ses obsèques civiles auront eu lieu à Saisseval, le mardi 4 février 2014 à 15 heures…

Lucien Wasselin.


Salon poétique de La Suze


La 16è édition du Printemps des Poètes aura lieu du 8 au 23 mars 2014. Dans ce cadre, lla trentième édition des Printemps Poétiques de La Suze (72210), du 17 au 22 mars 2014, proposera des Rencontres Plurielles et pour conclure, un Salon des livres de poésie et de ceux qui les font le 22 mars 2014 salle des fêtes de 10 h à 22 h. Avec pour thème : la poésie au cœur des arts…
Poètes invités : Colette Andriot, Michel Baglin, Marc Baron, Paul Bergèse, Alain Boudet, Gilles Brulet, Luce Guilbaud, Michel Lautru, Jean-Claude Touzeil. Avec un hommage à Liska.
Dans la dynamique du thème proposé par le Printemps des Poètes, les amis des Printemps Poétiques baliseront le chemin poétique de La Suze de 10 poèmes des poètes invités. http://amb.boudet.perso.sfr.fr/index.htm



Les mots parleurs du jeudi

Des lectures sont programmées tous les deux mois à la bibliothèque de Cugnaux (Haute-Garonne) par la comédienne Danielle Catala à l’enseigne des « mots parleurs du jeudi ». Le 30 Janvier 2014 : "Du village à la ville" (avec une exposition qui retrace l’évolution de Cugnaux sur les 50 dernières années.) Le 6 mars 2014 "Les femmes dans la littérature". Le 19 juin 2014 "Paroles de poilus" Les choix de textes sont effectués par Danielle Catala.



Hommage à Reggiani

A Toulouse le 23 Janvier, l’accordéoniste Thierry Roques rendra un hommage à Serge Reggiani en compagnie de plusieurs artistes qui l’interprètent dont Patrick Jullian.Ce récital de déroulera à « La porte de la fontaine », 2 rue Bertrand de Born àToulouse



Toulouse « La création théâtrale dans nos démocraties ».

Le samedi 1er février 2014, de 10h à 18h à l’Espace Duranti (salle Osète) à Toulouse se déroulera une journée d’ateliers et de débats proposée par le Bureau des Compagnies de Théâtre / collectif pour la création théâtrale en Midi-Pyrénées sur le thème : « La création théâtrale dans nos démocraties ».
Avec pour Invités : Pascal Bely, spectateur, blogueur. Christian Ruby, philosophe, enseignant à paris. Daniel Urrutiaguer, maître de conférence en études théâtrales à paris III, spécialiste en socio-économie du spectacle vivant.

« À l’origine de cette journée, expliquent les organisateurs, il y a la volonté, avec notre spécificité d’artistes, de compagnies de théâtre, de nous saisir publiquement du débat sur la situation, l’endroit et le sens de la création théâtrale aujourd’hui. Cette journée est le premier acte, nous le souhaitons fondateur, d’une réflexion et d’une mise en perspective actives et publiques, que nous initions autour de l’acte de création. »
Programme complet sur le site du Bureau des Compagnies de Théâtre


Charles Juliet prix Goncourt de la poésie


Le prix Goncourt de la poésie-Robert Sabatier a été attribué ce mardi 2 décembre à l’écrivain Charles Juliet pour l’ensemble de son œuvre. Il succède Jean-Claude Pirotte.
Né le 30 septembre 1934 à Jujurieux dans l’Ain, Charles Juliet est poète et dramaturge et l’auteur d’un journal en plusieurs volumes.



Rendez-vous à Nantes

Quelques lignes pour signaler que je serai à Nantes ce mardi 14 janvier 2014, pour une rencontre-lecture, en compagnie de Bruno Doucey, à l’Université permanente, dès 14h30, à la Faculté de médecine (1, rue Bias). Je serai bien sûr heureux de vous y rencontrer.



-2017 Revue Texture Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0