Retour à l’accueil > Actualité > Rendez-vous d’été

Brèves du troisième trimestre 2016

Rendez-vous d’été

Comme à chaque saison, Texture propose dans cette pages des rendez-vous littéraires : rencontres, lectures, spectacles, hommages, ainsi que des brèves concernant les prix, hélas aussi les disparitions, et quelques informations pratiques…



Trois poètes dans les vignes



Situé entre Toulouse et Montauban, le Château Saint Louis (du vignoble AOC de Fronton), ses propriétaires ayant eu le désir d’ouvrir leur lieu à l’art et à la culture, propose depuis des années des rencontres musicales et poétiques dans son magnifique domaine, en partenariat avec l’association Art c’Ange.
Le prochain chemin poétique, intitulé comme il se doit en cette saison les « Vendanges de mots » , est programmé au château Saint Louis pour le samedi 15 octobre.
Trois poètes en sont les invités : Alain Freixe, Emmanuel Merle et Michel Baglin. Ainsi que la comédienne et chanteuse Mathide Mosnier, qui assurera avec eux, dans la complicité poétique, les diverses lectures de textes.

Ces rencontres débuteront à 15 heures par une présentation des auteurs par Jean-Louis Clarac et se dérouleront durant tout l’après-midi.

De 17 à 19 heures, le public pourra dialoguer avec les auteurs autour du stand des livres et d’un buffet où les vins du Domaine Saint Louis seront à l’honneur.

Entrée libre. Renseignements 06 08 52 32 65

Découvrir le domaine :Ici
Mathide Mosnier : ici
Emmanuel Merle
Alain Freixe
Michel Baglin



Grand bazar littéraire à la Cave Poésie

Du 16 au 18 septembre, la Cave Poésie René-Gouzenne de Toulouse et la Bibliothèque d’Étude et du Patrimoine (BEP) s’associent pour la deuxième édition d’un salon du livre pas comme les autres. Créé à l’initiative des éditeurs Midi-Pyrénées et de la Cave Po’ en 2015, ce bazar littéraire est guidé par l’envie simple de faire découvrir de façon ludique et décalée le monde des littératures et le travail des éditeurs de la Région.
Cette année, à la Cave Poésie et à la BEP, venez découvrir une vingtaine d’éditeurs de Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon pour un salon inédit dans cette nouvelle grande Région.
Au programme : concerts, lectures, rencontres, ateliers, performances ; romans, nouvelles, poésies, formes hybrides ; littératures d’ici et d’ailleurs…
Les éditeurs invités : AaOo, Amordemisamores, Anacharsis,,Arachnoïde, Le Az’art Atelier, CMDE, Espaces 34, F de phosphène, Feuk magazine, Fissile, Les Fondeurs de Briques, Le Grand os, Grèges, Julieta Cartonera, N&B, N’a qu’1 oeil, Po&psy / Érès, Tapuscribe, Tupi or not Tupi, Un thé chez les fous, Vagabonde,Winioux…


La rentrée avec le CRL Midi-Pyrénées

Le Centre Régional des Lettres Midi-Pyrénées organise un événement mettant en lumière les nouveautés des auteurs de notre territoire. Ce rendez-vous se déroulera la journée du jeudi 15 septembre, à la Cave Poésie (71 rue du Taur – 31000 Toulouse) et se veut un temps de découverte des livres de la rentrée, publiés par des auteurs résidant en région. Plusieurs d’entre eux seront présents pour un dialogue avec les participants.
Le matin (9h-12h) sera consacré à la littérature générale et à la poésie. Jean-Antoine Loiseau, modérateur, présentera les nouveautés dont la comédienne Aurélia Marceau (Compagnie L’Œil du silence) lira quelques extraits.
L’après-midi (14 h – 17h30) sera consacré à la littérature de jeunesse. Pascal Humbert, spécialiste de l’album et contributeur à la revue Hors cadre[s], animera l’après-midi.
Auteurs ou traducteurs dont les nouveautés seront présentées : Julien Boutonnier / Laura Brignon / Magyd Cherfi / Jean-René Dastugue / Jean-Paul Dubois / Rémi Froger / Didier Goupil / Laurent Mauvignier / Peter May / Jean-Baptiste Pedini / Francis Ricard / Ana Tot / Jacques Verdier
Entrée libre et gratuite sur inscription . Renseignements : Eunice Charasse, chargée de la création et de la vie littéraire Tél. : 05 34 44 50 22 - e.charasse@crl-midipyrenees.fr


« Aie ! Un Poete ! » à Toulouse

JPEG - 47.8 ko

« Aie ! Un Poete ! » est un spectacle-lecture interactif et musical proposé par Anne Rebeschini dans une mise en scène de Alexandre Louschik et d’après l’œuvre de Jean-Pierre Simeon ( lire ici ). On y célèbre les poètes d’il y a 1000 ans à nos jours, de Lao Tseu à Michel Cosem, en passant par François Villon, Jacques Prévert ou encore Vladimir Maiakovski !

Il aura lieu dans le cadre du XIe Salon du Livre des Gourmets de Lettres le vendredi 30 septembre à 17h30 et 20h30, à l’ Auditorium Saint-Pierre des Cuisines (12, place Saint-Pierre - 31000 Toulouse).
A 19h : entre les 2 spectacles partage du pot poétique sous le grand chapiteau du XIe salon du livre pour les spectateurs.

Pour réserver, c’est ici


Sète : Voix Vives de Méditerranée en Méditerranée



La prochaine édition du Festival (la 19e édition et sa 7e édition à Sète) aura lieu du vendredi 22 juillet au samedi 30 juillet 2016. Elle proposera plus de 650 rencontres poétiques et musicales, au rythme de plus de 75 rendez-vous quotidiens dans des jardins, publics ou privés, sur les places, dans les rues elles-mêmes transformées pour quelques jours en jardins, sur le brise-lames, au Théâtre de la Mer, en bateau…
Chaque année au mois de juillet, le Festival de poésie Voix Vives, de Méditerranée en Méditerranée accueille à Sète plus de cent poètes venus de toutes les Méditerranée. Ils sont entourés d’artistes, conteurs, musiciens, chanteurs, comédiens qui offrent avec eux une approche plurielle de la parole poétique.
Directe, synthétique, ronde ou crue, murmurante ou hurlante, la parole des poètes révèle d’emblée les évidences que parfois on ne sait ou n’ose formuler. Evidences enfouies dans le quotidien qui aveugle, sous la crainte qui jugule le dire. Parce que la parole des poètes crie toutes les vérités, tous les drames, tous les bonheurs, les nôtres, ceux des autres, ceux de l’autre, elle est nécessaire. Comme peut l’être l’eau à une terre desséchée, à un corps meurtri, à une bouche assoiffée.

Mes lectures
Pour ce qui me concerne, j’animerai comme chaque année le rendez-vous quotidien sur la place du livre pour des entretiens avec des éditeurs. Mais il se déroulera cette fois de 11 à 12 heures.
Je donnerai des lectures personnelles aux dates et heures suivantes :
Lecture panoramique du Mont Saint-Clair, samedi 23, de 18 à 19 heures.
Toutes voiles dehors, lecture en bateau, le mardi 26, de 17 à 20 heures. (S’inscrire à l’avance)
Lecture à la chandelle, le vendredi 29, de 23 h à 24 heures.
Poésie dans les voiles, le samedi 30 de 19 à 20 heures.



Ibanès chante les Méditerranées

« Méditerranée, matrice des fables, je te décline avec les mots que tu as inventés »
Lundi 25 juillet, aux escaliers de la Macaronade à Sète (quai général Durand, à proximité de l’Office de Tourisme), Jacques Ibanès avec Alexandra à la flûte traversière, célèbrera toutes les Méditerranées, de la Grèce au Liban, en passant par l’Espagne et l’Italie en disant et chantant quelques-uns de ses poètes (Cavafy, Giono, Lorca, Machado, Baglin, Lesfargues...) sur des musiques de Moustaki, Llach, Testa et quelques autres...



Décès d’Yves Bonnefoy

François Montmaneix vient de m’apprendre ce 1er juillet la triste nouvelle : Yves Bonnefoy est mort ce matin à 6 heures.
Né à Tours (Indre-et-Loire) le 24 juin 1923, c’était assurément un des plus grands poètes contemporains. Il était également critique et traducteur.
Marqué par la mort de son père alors qu’il n’a que treize ans, il s’engage dans les études avec acharnement, obtient un baccalauréat de mathématiques et de philosophie puis s’inscrit en classe préparatoire de mathématiques supérieures et spécialisées à Tours. Il poursuit ses études à Poitiers puis à Paris où il s’installe en 1944. Mais c’est la littérature et singulièrement la poésie, qui vont le requérir.
Un temps proche des surréalistes, il publie son premier recueil de poèmes « Du mouvement et de l’immobilité de Douve », en 1953. Suivront « Hier régnant désert », « Pierre écrite », « Dans le leurre du seuil », « La Vie errante », « Les Planches courbes » « La Longue Chaîne de l’ancre », ainsi qu’un récit autobiographique, « L’Arrière-pays », et de très nombreux essais critiques.
Il a été fait docteur honoris causa de très nombreuses universités à travers le monde,



Claude Mourthé & l’année Shakespeare



Pour l’année Shakespeare, 400e anniversaire de sa mort, Claude Mourthé vient de publier, dans folio bilingue, Gallimard, un deuxième volume de « Scènes célèbres », intitulé « Shakespeare comme il vous plaira ».
Parallèlement, sous l’égide de Silvaine Arabo et pour les éditions Alcyone, ces dernières rééditent sa traduction des 154 sonnets de Shakespeare, qui feront l’objet d’une présentation lors de la 32e Quinzaine littéraire de l’Atelier imaginaire, à Lourdes, le 21 octobre, à l’initiative de son animateur Guy Rouquet.



Défendre la chanson française

Ulcéré comme je l’ai été en apprenant la nouvelle, c’est bien volontiers que je relaie la pétition lancée par Jacques Fournier (Directeur des Itinéraires poétiques de Saint-Quentin-en-Yvelines) pour le maintien de l’excellente émission de Philippe Meyer sur France Inter « La prochaine fois, je vous le chanterai ».
Non contents de nous polluer de plus en plus les oreilles de leur puteblicité, les dirigeants de France Inter font allégeance aux majors de la variétoche qui ne visent qu’à faire du fric en nous infligeant leur diarrhée sonore, exclusivement ! L’impudente entreprise de décervelage et d’abrutissement du pauvre monde ne connaît pas de limites ! Un seul mot d’ordre : crétinisez-les tous !

Voici le texte de la pétition :

À l’attention : de M. Mathieu Gallet - Président de Radio France

Depuis 2002, Philippe Meyer entretient la mémoire et la vie de la chanson française dans son émission "La prochaine fois, je vous le chanterai", sur France Inter.
Récemment, vous avez annoncé la suppression de cette émission de la grille de rentrée sous le fallacieux prétexte de cantonner vos producteurs à une seule antenne (Philippe Meyer est aussi sur France Culture). On sait pertinemment que la véritable raison est la pression des majors du disque qui n’ont que faire de la chanson à texte qui continue, ne vous en déplaise, à faire les beaux jours de la chanson.
Au nom de l’intelligence, nous vous demandons de maintenir cette émission essentielle à l’image culturelle de cette radio.

Pour signer, c’est ici.



S’absenter mis en musique, en voix et en images



S’absenter est une suite de cinq sonnets extraite de mon recueil « Un présent qui s’absente » (éd. Bruno Doucey) que le musicien et chanteur Sam Telam a mise en musique et interprète avec force et émotion. C’est une surprise qu’il m’a faite et j’ai eu envie de la partager. J’e l’ai donc transformée en une vidéo que l’on peut regarder et écouter en cliquant ici.

Voici ce qu’en a dit Sam : « A la lecture du poème " S’absenter" de Michel Baglin, un sentiment de "saudade" s’est fait jour en moi, avec cet indicible espoir qui fait de la "saudade" des lusophones un remède à la mélancolie tout comme une nourriture spirituelle à partager. Immédiatement, s’est imposée une forme de musique symphonique commençant par un motif très simple de pizzicati et de contrebasse, une représentation du temps qui s’écoule ? Une clepsydre éphémère destinée à se cacher sous les assauts des bois, des cuivres et de la barcarolle des violoncelles pendant que les violons et alti semblent immobiliser la pensée du poète. (…) Toutes celles et ceux qui ont cherché et cherchent encore le lopin de terre qui les accueillera pour transmuter leurs peines et sanglots en une vibrante ode à la vie, entendront cet appel à se "re-con-naître", en clair à "naître encore avec" l’Autre. »



dimanche 4 septembre 2016, par Michel Baglin

Remonter en haut de la page



Abbas Kiarostami est décédé

Abbas Kiarostami, réalisateur, scénariste et producteur de cinéma iranien était né le 22 juin 1940 à Téhéran. Il est décédé le 4 juillet 2016 à Paris. Il était également poète. Son l’œuvre poétique complète a été publiée en 2014 dans la collection PO&PSY de Erès éd., sous le titre : « Des milliers d’arbres solitaires ». Jacques Ibanès avait beaucoup aimé et en parle ici
Son éditeur évoquesur son blog quelques souvenirs des moments partagés avec lui.



-2017 Revue Texture Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0