Retour à l’accueil > Auteurs > DJEMAï, Abdelkader > Sur les traces des écrivains

Abdelkader Djemaï

Sur les traces des écrivains

De résidences en rencontres

Les écrivains vivent dans les maisons, habitent dans les mots et dorment dans les cimetières. Abdelkader Djemaï nous raconte, dans cette suite de chroniques, quelques souvenirs de résidences et de rencontres sur les chemins de la géographie et de la littérature.



Un automne chez Jules Roy. D’abord militaire, Jules Roy (1907-2000) s’est ensuite tourné vers la littérature. Auteur de romans ( « Les Chevaux du soleil » ), de récits, de poèmes, d’un journal en 3 tomes et d’essais, cet ami de Camus dénonça les méthodes de la guerre d’Indochine puis d’Algérie. Il s’est installé en 1978 à Vézelay, au Clos du Couvent, où il a vécu les vingt dernières années de sa vie et où Abdelkader Djémaï a été accueilli en résidence en 2001.



Dans la maison de Louis Guilloux. Résidence à Saint-Brieuc, 1998. Fils d’un modeste cordonnier, né en janvier 1899 à Saint Brieuc (et et mort en 1980 dans cette même ville), dans le vieux quartier de la Cathédrale qui a vu surgir la plupart de ses personnages, l’auteur du « Sang noir » a toujours été du côté des démunis, des humbles, des exclus. Abdelkader Djémaï évoque sa mémoire et son œuvre à l’occasion d’une résidence dans sa maison.



Un château en forêt. Résidence à Habay-la-Neuve, août 2008.
"Sous le regard en bronze de Charles Quint, nous avons aussi profité de ce séjour de trois semaines pour inviter à notre tablée les ombres lumineuses de grands écrivains, morts ou vivants. Nous reçûmes, en voisine, Amélie Nothomb... "



Lire aussi :

« La vie (presque) vraie de l’abbé Lambert »

« Histoires de cochons »

« Zorah sur la terrasse »

« Un moment d’oubli »

« Pain, Adour et fantaisie »

Djémaï sur les traces des écrivains



mercredi 6 janvier 2010, par Abdelkader Djémaï

Remonter en haut de la page

Abdelkader Djemaï

Abdelkader Djemaï est né en Algérie, à Oran, en novembre 1948. Il fait un bref passage dans l’enseignement avant de devenir journaliste, collaborant à de nombreux périodiques. Il vit en France depuis 1993.
Djemaï, qui a publié de nombreuses nouvelles dans la presse et des revues algériennes et internationales, est surtout un auteur de romans et de récits de voyage, mais aussi de pièces de théâtre.
Il a commencé par des poèmes publiés dans des journaux à Oran, puis a écrit « Saison de pierres » , un roman inspiré par le séisme d’El Asnam en 1980. Bien des livres ont jalonné depuis le parcours de cet auteur tombé amoureux de la langue française à 14 ans et qui l’a choisie pour son œuvre. Il est aujourd’hui un écrivain reconnu, a reçu le Prix Découverte Albert Camus et le Prix Tropiques pour « Un été de cendres » et a été nommé chevalier des Arts et des Lettres.

-2017 Revue Texture Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0